Ce que les Mamans d’Europe veulent

En faisant mes recherches sur les Mamans d’Europe, je suis tombée sur une étude de 2011 du mouvement mondial des mères-Europe (Make mothers matter) qui a réalisé une enquête auprès d’11 887 femmes de toute l’Europe. En voici une synthèse :

Le rôle des mères est crucial dans nos sociétés, elles jouent une rôle prépondérant dans la vie économique,  mais aussi en terme de cohésion sociale. Environ 78% des femmes de 18 ans et plus sont mères.

  1. Quand une femme devient mère, elle expérimentes un changement radical et irréversible de ses priorités. Les mères aimeraient parler en leurs noms aux décideurs politiques.
  2. Les mères sont soucieuses du bien être de leurs enfants et souhaiteraient être présentes elles mêmes pour s’occuper de leurs enfants à certaines périodes de leur vie.
  3. Les mères veulent participer au marché du travail mais aussi avoir la possibilité d adapter leur emploi du temps facilement pour concilier leur vie de famille et leur carrière.
  4. Les mères préféreraient opter pour le travail à temps partiel mais seule 1 sur 3 en a les moyens.
  5. Les modes de garde: les mères d’Europe veulent avoir accès à des modes de garde plus facilement, en proximité de leur domicile comme un facteur de conciliation vie familiale-vie professionnelle. Ou bien choisir de rester au domicile avec un statut ne les désavantageant pas pour le calcul de la retraite.

C’est exactement la façon dont je ressens les choses. J’ai fait le choix avec mon mari de poursuivre le congés maternité par un congés parental de 6 mois. A la fois pour être présente pour ma fille et l’allaiter le plus longtemps possible. Mais également pour m’accorder une pause après les 3 ans d’essais bébés qui m’avaient littéralement vidée de mon énergie.

Et bien c’est un choix de vie qui a des conséquences importantes d’un point de vue financier. Je suis passée d’un salaire mensuel à une indemnité de congés parental, soit environ le quart de mon salaire. La caisse d’allocation familiale alloue une petite aide mensuelle pour le bien être de l’enfant.

Nous avons trouvé des solutions pour limiter les dépenses et comme nous sommes très bien entourés, nous y arrivons.

J’apprécie la solidarité entre mamans pour l’échange de vêtements, de matériel de puériculture (merci Delphine et Fred).

J’ai fait les petites annonces sur le bon coin pour la chaise haute par exemple.

J’ai mis en place une liste de naissance sur Bébé au naturel avec des choses utiles comme les couches lavables Tots bots, un sacré investissement initial mais qui nous convient au quotidien.

J’ai découvert le groupe Parallèle 49 (49 pour notre département mais si vous tapez le votre sur Facebook il en existe déjà sûrement un, sinon il y a les règles à suivre pour en créer un). Il s’agit d’un groupe de personnes qui utilisent le troc, ou la vente à très petits prix d’objets de seconde main. A titre d’exemple, j ai troqué avec Elodie du pain bio contre des légumes bio et du sel.

Et avec mon Papa, nous nous sommes découvert une passion commune pour la chine à Emmaüs. Lui pour les objets en verre qu’il rassemble patiemment, moi pour les vêtements d’enfant, les jouets en bois.

Pour aller plus loin:

lire la synthèse de l’étude européenne ici 

Et vous, quels sont vos astuces pour tenir le budget? Avez-vous pris un congés parental? Racontez-moi

Crédit photo: Little Bulle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s