Mamans d’Europe aime la radio

J’aime la radio, écouter les voix des journalistes, écouter un programme au quotidien, en podcast, dans le train, en balade. J’écoute la chronique de Bernard Guetta, sur France Inter, les Carrefours de l’Europe de Daniel Desequelle sur RFI, mais aussi des choses plus légères comme « On va déguster » de François-Régis Gaudry sur Inter qui fait parfois la part belle aux produits européens comme la noisette du Piémont, ou le nouveau spot food à la mode à Paris, « la guinguette d’Angèle » (sur ma to-do list à découvrir en janvier avec ma copine So).

Revenons au niveau local, Paris étant à une heure et demie de trains et branchons nos oreilles sur les radios locales. Il y a bien la nantaise européenne d’Eur@dio Nantes dont je vous parlais dans un précédent article mais il y a aussi un vivier de radios locales qui animent le territoire.

Elles sont regroupées au sein de la Fédération des radios associatives ou FRAP. J’ai mes chouchous comme Radio G, l’Autre radio, et Radio Prun’.

Les radios locales accueillent les maisons de l’Europe pour des émissions sur la mobilité européenne. Comme en Mayenne, écoutez l’émission réalisée par Aude, étudiante qui interviewe une jeune roumaine et une jeune mayennaise qui a vécu en Finlande.

Il y a aussi l’interview d’Hélène Bielak, jeune journaliste qui a fait un voyage dans l’est de l’Europe à la rencontre des jeunes de son âge et de l’héritage du communisme.

Mais aussi les motivations au départ, qui sont très souvent liées à une envie d’en apprendre plus sur soi. Ce que raconte très bien Egle Rauste, lituanienne en Service volontaire européen à Nantes au micro de Ninon Vaudry et Maxime Faure dans l’émission « Partir pour se construire ».

Nous nous posons la question du départ depuis quelque temps en ces termes là : qu’allons-nous vivre de différent? qu’attendons-nous de cette expérience de mobilité? que va t-elle nous apporter à nous et notre fille? Et pour l’instant, nous avons plus de questions que de réponses. Nous savons que le vent nous pousse à l’est voire au nord.

Et vous, avez-vous envie de vivre ailleurs en Europe? Est-ce déjà le cas, et comment vous sentez-vous?

Crédit photo : Egle Rauste en interview pour Euradio Nantes

Publicités

Un commentaire sur « Mamans d’Europe aime la radio »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s