L’IEF et les cahiers H

Hello, Hallo, buon giorno les Mamans d’Europe,

Aujourd’hui, je veux vous parler d’une femme très inspirante : Eve Hermann.

J’ai découvert son travail de photographe en achetant le livre des 100 activités Montessori à faire avec son bébé. Puis j’ai creusé et découvert qu’elle tenait un magnifique blog : Liv & Emy’s diary, le journal de bord de la vie de ses deux petites filles « libres d’école ».

En effet, Eve Hermann a fait le choix de l’instruction en famille. Cela désigne les familles qui accompagnent leurs enfants dans les apprentissages scolaires eux-mêmes, sans que les enfants soient inscrits dans une école. Un choix courageux assumé par 3300 familles en France (source: Le portail de l’Instruction en famille).

Le choix de la famille Hermann a été guidé par des convictions en l’apprentissage par l’expérience et une grande confiance dans la curiosité et la créativité de leurs filles.

Le club de lecture

Liv, l’aînée des deux filles, mordue de lecture a pris l’initiative d’organiser un club de lecture avec des amis. Elle a crée un logo, fabriqué des badges pour les participants, lancé des invitations. Elle a choisi un livre sur lequel échanger. Puis prévu un goûter en lien avec l’histoire.

Je trouve cette initiative impressionnante, tant elle a été pensé dans ses moindres détails par sa jeune organisatrice. Et elle m’a prouvé que sans aller à l’école, l’enfant était loin d’être isolée, voire il savait créer de lui-même des lieux de socialisation.

Retrouvez le récit du premier « book club » ici.

Les Cahiers H

Les filles d’Eve Hermann ont choisi avec soin leur matériel pour consigner leurs apprentissages. Leur maman nous explique à quel point ses filles – mais aussi les enfants en général – sont sensibles à la qualité et à la beauté des fournitures. Les crayons de couleur, le papier, les cahiers sont autant de supports importants pour exprimer leur créativité.

Revenons au cahier, élément central de « l’écolier ». Il permet de noter les leçons, de faire des dessins, de le feuilleter pour voir le cheminement parcouru. La famille Hermann a fait le constat qu’il était difficile de trouver le bon cahier, et après quelque temps de réflexion, l’idée a germé de créer leur propre cahier…puis de le commercialiser sous la marque H.

Le processus de création de ce cahier, de sa fabrication, de l’entreprise pour le commercialiser a été vécu en famille. Choisir un papier, une couverture, faire des devis, demander des échantillons, créer un site internet. Les filles ont pu participer et contribuer.

J’attends de terminer mon cahier Moleskine pour passer commande de mes cahiers H que vous retrouverez ici.

Longue vie à H et à Liv & Emy’s diary.

crédit photo : avec l’aimable autorisation d’Eve Hermann.

Suivez son compte IG ici

Publicités

3 commentaires sur « L’IEF et les cahiers H »

  1. Comme je l’ai dit qur ta page fb, oui elle fait du très beau travail, je la suis depuis pas mal de temps avant qu’elle ait quitté Angers pour Lyon. Très inspirant ! Par contre je ne connaissais pas les cahiers H !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s