Gaëlle Pénelon d’EON reality, une passion bien réelle

Hello, hallo, buon giorno les Mamans d’Europe,

Je marque une pause dans les articles concernant le voyage en duo mère-fille à Berlin, à lire ici et . Je voulais vous présenter une Maman d’Europe rencontrée via le Salon de la réalité vituelle, Laval virtual, dont j’ai parlé précédemment.

Il s’agit de Gaëlle Penelon, chargée de projets d’Eon reality. Elle est intervenue lors d’une table ronde sur l’éducation animée par le réseau Canopé sur le thème « Pédagogie et technologie font-ils toujours bon ménage? ».

Gaëlle Penelon a présenté le projet LEXYZ qui a retenu mon attention. Elle a gentiment accepté de me recevoir dans les locaux d’EON reality à Laval pour en parler davantage et je la remercie elle et son équipe pour leur accueil bienveillant, en français et en anglais (THANK YOU FOR ALL THE DEMOS!).

LEXYZ est une expérimentation menée à l’échelle du rectorat de l’Académie de Nantes, dans lequel EON reality propose une application contenant des leçons co-construites avec les 15 enseignants volontaires et testées en classe par les élèves.

Les enfants utilisent les tablettes comme support à l’application thématique. L’enseignant prépare son cours avec l’application comme outil. Cette expérimentation permet à la fois de tester de nouvelles formes d’apprentissage, mais aussi la construction de cours basés sur le programme et enfin les pré-requis techniques (connexion, câbles).

Voici deux exemples de thématiques abordées : la prévention routière et les poilus de la 1ère guerre mondiale.

  • Pour la prévention routière, c’est la 3D interactive qui a été utilisée. L’enfant utilise la tablette pour réaliser un trajet à vélo entre son domicile et son école. Au fur et à mesure de sa progression dans la circulation, des questions lui sont posées. A la fin du chemin, il peut répondre à nouveau aux questions sur lesquelles il n’a pas bien répondu.
  • Pour l’application sur les poilus, c’est la technologie de la réalité augmentée qui a été utilisée. Un infographiste a dessiné deux soldats l’un en uniforme d’apparat, au début de la Guerre, d’apparat et le second avec l’uniforme pratique de la fin de la Guerre. L’enfant pointe la tablette vers un « marqueur » (carte avec un code QR) sur la table et les soldats apparaissent sur sa tablette. Il peut ainsi détailler les différents éléments qui composent l’uniforme et analyser ces différences.

Les résultats de l’expérimentation sont encore incomplets car tous les essais n’ont pas encore été réalisés. Cependant, il apparaît que l’application est un support pédagogique complémentaire au cours classique. L’aspect ludique et l’outil tablette enthousiasment les enfant et stimulent leur envie d’apprendre.

eon_reality_mamansdeurope
Entrer une légende

Sandra, de Mamans d’Europe : Bonjour Gaëlle Penelon, quel est votre parcours?

Gaëlle Penelon, EON reality : Je suis titulaire d’un doctorat en mécanique des fluides, j’ai écrit ma thèse sur la dispersion des polluants en milieu urbain. J’ai travaillé pour le Centre technique du Bâtiment avant de m’arrêter pour accueillir ma fille pendant un an. Puis, j’ai repris une activité à temps partiel à l’ESTACA, une école d’ingénieurs en aérospatiale. J’y étais professeure et responsable de la filière aérospatiale. Tout au long de cette expérience, j’ai été marquée par la créativité des étudiants orientés solutions.

J’ai ensuite intégré un cabinet de recrutement où j’ai découvert la société EON qui faisait partie de mes clients. J’ai monté un projet pour eux, puis j’ai finalement intégré la société depuis 2016.

Sandra, de Mamans d’Europe : L’ingénierie, l’aérospatiale, c’est un milieu masculin?

Gaëlle Penelon, EON reality : Oui, mais les choses changent. Quand j’étais étudiante, on était environ 10 % de femmes. Là, quand je recrute pour les formations qualifiantes pour EON reality, on est plutôt dans les 40%.

Sandra, de Mamans d’Europe : Que préférez-vous dans votre métier?

Gaëlle Penelon, EON reality : Là, vous me posez une colle car j’aime beaucoup ce que je fais en général. Je dirais que monter le projet LEXYZ m’a particulièrement tenu à cœur car on touche au domaine de l’éducation. Ce projet à visée éducative me fait penser à mes enfants. Cette expérimentation est importante, les enseignants, les enfants comptent sur nous!

Sandra, de Mamans d’Europe : Quelles sont les personnes qui vous inspirent?

Gaëlle Penelon, EON reality : Je dirais Jean Lou Chrétien, pour l’avoir accueilli en conférence il y a quelques années. Il a su rester quelqu’un de simple et d’humble. Il est toujours à la recherche d’apprentissage et de nouvelles découvertes. Quant aux femmes, je dirais Simone Veil, pour son courage.

Sandra, de Mamans d’Europe : Quelles sont vos destinations préférées en Europe en famille?

Gaëlle Penelon, EON reality : Rome, sans hésiter ! Les enfants ont adoré le Colisée et se balader dans la capitale italienne. Le contact des italiens était très chaleureux. Mon fils est tout blond et les italiens touchaient ses cheveux.

Plus récemment, nous avons visité Londres et c’est une bonne destination en famille. L’architecture nous a fait pensé à Paris, mais avec une touche toute britannique.

Et vous les Mamans d’Europe, connaissiez-vous la réalité virtuelle? Vos enfants ont-ils déjà testé des applications en classe? Auriez-vous aimé utiliser ces technologies à l’école? Dites-le moi en commentant cet article.

Publicités

Un commentaire sur « Gaëlle Pénelon d’EON reality, une passion bien réelle »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s