Mamansdeurope aime

Ma plongée dans l’univers de Tale Me

Hello, hallo, buon giorno les Mamans d’Europe,

Il y a déjà trois mois, je commençai à m’immerger dans la culture de l’entreprise Tale Me à Bruxelles. Si vous suivez mes réseaux sociaux (Instagram / FB / Twitter), vous avez vu que Tale Me est le plus grand dressing européen de vêtements éthiques enfants et futures mamans. A une semaine de la fin de mon stage, je vous propose un article pour partager mon expérience. 

taleme_mamansdeurope
Louer des vêtements éthiques plutôt que les acheter- c’est ce qu’offre Tale Me à ses abonné.e.s

Vous pouvez vous abonner à partir de 19€ par mois pour 3 vêtements enfants, que vous pouvez échanger de façon illimitée. C’est à dire garder une pièce que vous ou votre enfant adorez et renvoyer les autres.

Avant de commencer à m’immerger ici, je me suis abonnée pour Lou histoire de tester l’expérience client. C’est une façon totalement inédite de consommer des vêtements, car on les commande en ligne et on les reçoit chez soi ou en point relais, dans un sac vert d’eau très solide car réutilisable. On porte les vêtements et on les renvoie à loisir.

Je me rappelle très bien de l’arrivée de ma première commande avec des vêtements neufs et d’autres déjà portés. Le déballage avec ma fille, les « oh l’est beau le pull »le sweat Cactus. Mais je me rappelle de la suite aussi, quand je l’ai renvoyé à Tale Me et que ça m’a fait un pincement au cœur, ma fille grandit (!). Là, la douce Sarah de Tale Me m’avait soufflé l’idée sur le chat en ligne sur le site que je pourrais toujours le commander dans une taille plus grande !

IMG_4472
Mon mari et ma fille Lou avec son adorable sweat Cactus @Tale Me

Tale Me c’est avant tout une équipe à taille humaine avec laquelle j’ai adoré travailler. Chaque personne apporte sa touche à cette aventure innovante : changer le monde en commençant par louer ses vêtements ! Et oui, l’industrie textile est la plus polluante pour notre planète.

Erasmus pour Jeunes Entrepreneur.e.s , une opportunité de mobilité en Europe peu connue

L’idée en venant m’immerger était de valider mon concept pour la création de mon entreprise. Anna Balez, la fondatrice, entrepreneure de talent m’a guidée et m’a ouvert grand les portes de Tale Me. Networking, prises de décision, maîtrise des coûts, communication, impact social et environnemental. Tout y est passé !

Le retour en France approche et mon concept initial a évolué avec cette expérience. Forcément et heureusement. Car ce que je retiens de mon Erasmus pour Jeunes Entrepreneurs c’est avant tout un état d’esprit, de l’audace !

Laval Mayenne Technopole qui est l’organisme auprès duquel j’ai déposé mon dossier Erasmus est venu à Bruxelles, dans le showroom de Tale Me et nous a interviewées Anna Balez et moi:

Merci à toutes.tous pour votre accueil. Tale Me team, you rock ! 

 

 

Publicités

1 réflexion au sujet de “Ma plongée dans l’univers de Tale Me”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s